Plan du site

Le Secrétaire Général réprouve le refus de Loukachenko d'accorder son pardon aux deux hommes condamnés à des peines capitales pour attentat à la bombe dans le métro

DC030(2012)
communiqué de presse du 15 mars 2012 - Conseil de l'Europe
Strasbourg, 15.03.2012 – Le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe Thorbjørn Jagland a aujourd'hui déploré la décision du Président Loukachenko de ne pas accorder son pardon à Dimitri Konovalov et Vladislav Kovalev, condamnés à des peines capitales en novembre 2011 pour l'attentat à la bombe commis dans le métro de Minsk.

"Le Bélarus est le seul pays en Europe qui applique encore la peine de mort. En violant les droits de l'homme fondamentaux et les normes démocratiques, le Gouvernement du Bélarus isole de plus en plus son pays et ses citoyens du reste du monde", a déclaré M. Jagland.
Partager…

Données techniques

ID6102
Type de document (code)communique
TitreLe Secrétaire Général réprouve le refus de Loukachenko d'accorder son pardon aux deux hommes condamnés à des peines capitales pour attentat à la bombe dans le métro
Description(non défini)
RéférenceDC030(2012)
Date de publication15 mars 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsBélarus : "L'irréparable a été commis", L'exécution de deux condamnés à mort en Biélorussie provoque de vives réactions, Biélorussie: le Conseil de l'Europe dénonce le refus de grâce par Loukachenko
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdemande de grâce + réactions internationales
ZonegéosBélarus (Biélorussie)