Plan du site

Égypte: le frère du chef d'Al-Qaïda acquitté

dépêche de presse du 19 mars 2012 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Agence France-Presse, Le Caire - Une cour militaire égyptienne a acquitté lundi Mohammed al-Zawahiri, le frère du chef d'Al-Qaïda, condamné à mort lors d'un premier procès pour avoir planifié des attentats, ont annoncé son avocat et son fils à l'AFP.

La cour a aussi acquitté Mohammed Chawki al-Islambouli, également condamné à mort pour le même chef d'accusation. Le frère de M. Islambouli, Khaled, avait assassiné le président égyptien Anouar al-Sadate en 1981.

«Dieu merci, la cour l'a jugé innocent», a déclaré à l'AFP au téléphone le fils de Mohammed al-Zawahiri, Abdelrahmane, après le verdict.

«Nous nous attendons à ce qu'il soit libéré dans les jours à venir», a précisé son avocat Kamel Mandour, sans toutefois préciser les motifs de cet acquittement.

MM. Zawahiri et Islambouli avaient été condamnés par contumace en 1998 pour avoir notamment reçu un entraînement en Albanie et planifié des attaques en Égypte. Mohammed al-Zawahiri, arrêté en 1999 aux Émirats arabes unis, avait été remis aux autorités égyptiennes et emprisonné.

Il avait été remis en liberté en mars 2011, un mois après la chute du régime du président Hosni Moubarak, tout comme des dizaines de prisonniers politiques, conformément aux ordres du Conseil suprême des forces armées (CSFA) qui dirige l'Égypte depuis le départ de M. Moubarak.

Il avait toutefois été remis en détention quelques jours plus tard, et le 28 juin dernier une cour militaire égyptienne avait accepté qu'il soit rejugé, après qu'il eut fait appel.

Al-Qaïda a annoncé en juin 2011 que son numéro deux, Ayman al-Zawahiri, avait été désigné pour succéder à Oussama ben Laden, tué début mai par un commando américain au Pakistan.

Chawki al-Islambouli pour sa part était revenu d'un exil en Iran l'an dernier, comme d'autres activistes islamistes désireux de rentrer en Égypte après le départ de M. Moubarak.

L'acquittement prononcé lundi concerne également d'autres anciens activistes islamistes, a indiqué Me Mandour, parmi lesquels Sayyed Imam Fadl, autrefois guide spirituel du Djihad islamique égyptien et mentor de Ayman al-Zawahiri. Comme les autres personnes acquittées, M. Fadl a renoncé à la violence vers la fin des années 90.

Depuis que le conseil militaire dirige le pays, d'autres militants islamistes emprisonnés ont été libérés comme Aboud al-Zomor, un ancien de la Gamaa Islamiya, une organisation impliquée dans l'attentat contre le président Sadate. Il a depuis formé un parti représenté au parlement égyptien, dominé par les islamistes.
Partager…

Données techniques

ID6114
Type de document (code)depeche
TitreÉgypte: le frère du chef d'Al-Qaïda acquitté
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication19 mars 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsannulation de peine + terrorisme
ZonegéosEgypte