Plan du site

[position de la France] Point de presse : Condamnation à mort de l'assassin de cinq soldats français

communiqué de presse du 17 juillet 2012 - Ministère des Affaires Etrangères français - France
Point de presse

Question - Vous avez parlé de la condamnation de la France en matière de peine de mort mais vous n'avez pas évoqué l'Afghanistan concernant l'homme qui doit être exécuté pour avoir causé la mort de cinq Français ?


La condamnation du soldat afghan Abdul Sabor nous rappelle tout d'abord l'émotion soulevée par la tragédie du mois de janvier dernier, à l'issue de laquelle la France avait demandé à ce que la lumière soit faite sur les conditions et les responsabilités de ce tragique épisode. Nous pensons aujourd'hui non seulement à nos soldats mais également à leurs familles toujours dans le deuil.

Nos soldats sont en Afghanistan pour aider le peuple afghan et son armée dans leur combat pour la liberté et la démocratie. Il est donc incompréhensible et inacceptable que des soldats de l'armée nationale afghane puissent assassiner des soldats français.

Les autorités afghanes ont menées une enquête, la justice afghane a été saisie, nous prenons note du verdict qui a été prononcé hier.

S'agissant de la position de la France sur la peine de mort, vous connaissez notre position, en tous lieux et en toutes circonstances.
Partager…

Données techniques

ID6270
Type de document (code)communique
Titre[position de la France] Point de presse : Condamnation à mort de l'assassin de cinq soldats français
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 juillet 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielleFrance
Documents parents
OrganisationsMinistère des Affaires Etrangères français (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales
ZonegéosAfghanistan + France