Plan du site

Etats-Unis: l'exécution d'un attardé mental en Géorgie suspendue in extremis

dépêche de presse du 23 juillet 2012 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
(AFP) WASHINGTON — L'exécution d'un condamné à mort souffrant de troubles mentaux a été suspendue lundi en Géorgie (sud-est des Etats-Unis), à deux heures de l'heure fatale, en raison d'un changement de procédure d'injection létale, a décidé la Cour suprême de cet Etat.

L'exécution par injection létale de Warren Hill, un Noir américain de 52 ans, dont 21 passés dans le couloir de la mort, était programmée à 19H00 locales (23H00 GMT) en Géorgie. Il devait être le premier condamné exécuté dans cet Etat par l'injection létale d'un seul produit, le pentobarbital, au lieu de trois auparavant.
Partager…

Données techniques

ID6278
Type de document (code)depeche
TitreEtats-Unis: l'exécution d'un attardé mental en Géorgie suspendue in extremis
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication23 juillet 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsSursis de dernière minute pour un condamné à mort déficient mental en Géorgie, aux Etats-Unis
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésWarren Lee Hill
Mots-clefsdéficient + méthode d'exécution + sursis + sursis de dernière minute
ZonegéosEtats-Unis + Géorgie