Plan du site

Etats-Unis: l'un des snipers de Washington condamné à mort

dépêche de presse du 24 novembre 2003 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
John Allen Muhammad
VIRGINIA BEACH (AFP) - Un jury américain s'est prononcé lundi en faveur de la condamnation à mort de John Muhammad, reconnu coupable dans la série de meurtres qui avaient terrorisé les habitants de la région de Washington en 2002.
John Muhammad, l'un des deux accusés dans cette affaire qui remonte à l'automne dernier, avait été reconnu coupable du meurtre d'au moins deux personnes sur une période de trois ans, de terrorisme, d'utilisation d'une arme à feu et de "complot", a indiqué à l'AFP le greffier, Michael Davis.


Les deux premiers chefs d'inculpation étaient passibles de la peine de mort. L'accusation de terrorisme répondait à une loi votée en Virginie au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 qui prévoit la peine capitale pour les tueurs dont l'intention est "d'intimider la population ou le gouvernement".

Le greffier a souligné que le juge devrait prononcer officiellement son verdict le 12 février, sur la base de la recommendation émise lundi par le jury. L'Etat de Virginie exécute ses condamnés à mort par injection létale.

M. Davis a précisé que John Muhammad a été condamné en outre à dix ans de prison pour "complot" et à trois ans pour détention et utilisation illégale d'arme à feu.

Il a souligné que la décision du jury avait été prise à l'unanimité.

"C'est une décision juste", a estimé à la sortie du tribunal Bob Myers, frère de l'une des victimes de John Muhammad, en soulignant que ce verdict lui apportait un léger "réconfort" en dépit de "la blessure" toujours présente.

Dean Myers, 53 ans, avait reçu une balle dans la tête alors qu'il faisait le plein d'essence de sa voiture dans une station-service, au sud de Washington. Il était l'une des dix personnes choisies apparemment au hasard entre le 2 et le 22 octobre par John Muhammad et John Malvo, pour leur servir de cible.

"Bien sûr, nous sommes satisfaits de ce verdict", a indiqué Paul Ebert, le procureur du tribunal de Virginia Beach, en soulignant cependant devant la presse "ne pas avoir ressenti de plaisir particulier" à sa lecture.

"Il ne fait pas de doute que (Muhammad) a commis ces actions. Il n'y a pas de doute qu'il a fait régner la terreur dans la région de Washington avec son compagnon", John Malvo, qui est actuellement jugé dans un autre tribunal de Virginie.

Pour M. Ebert, "la plupart des gens sont d'accord pour dire que M. Muhammad représente un danger pour la société". Il s'est dit convaincu que lui et son complice "ont pris plaisir à tuer des gens".

"Ce verdict est une victoire pour la société. J'espère que le système judiciaire américain va être reconnu dans le monde pour ce qu'il est: le meilleur au monde", a poursuivi le procureur.

Jerry Hagerty, le juré qui a lu le verdict devant le tribunal, a avoué ne pas avoir dormi pendant plusieurs nuits avant de se prononcer.

"La décision a été très difficile à prendre", a-t-il dit en sortant du tribunal.

Vendredi, après quatre heures de délibérations, le jury avait décidé d'interrompre ses débats afin de les reprendre pendant une heure et demie lundi matin, en raison de divergences parmi les jurés.

Une autre membre du jury, Elisabeth Young, a laissé entendre qu'elle deviendrait certainement à l'avenir "une militante anti-peine de mort".

"Mais en attendant", a-t-elle dit, "je sens que j'ai rempli mon devoir en raison de la gravité du crime".

Dennis Boyman, également juré, a confié avoir d'abord voté en faveur d'une peine de prison à vie, avant de changer d'avis durant le week-end.

"Un jour, dans 20 ans, il trouvera une occasion de porter à nouveau préjudice à quelqu'un d'autres, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur de la prison. J'ai compris comment il fonctionnait dans sa tête et qu'il manquait totalement de remords. C'est pour cela que j'ai décidé de me prononcer en faveur de la peine de mort", a-t-il dit.
Partager…

Données techniques

ID628
Type de document (code)depeche
TitreEtats-Unis: l'un des snipers de Washington condamné à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication24 novembre 2003
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésJohn Allen Muhammad
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosEtats-Unis + Virginie