Plan du site

Le président irakien regrette la peine de mort prononcé à l'encontre du vice-président en exil

dépêche de presse du 11 septembre 2012 - Xinhua
Pays :
Thème :
BAGDAD, 11 septembre (Xinhua) -- Le président irakien Jalal Talabani regrette le verdict de peine de mort prononcé à l'encontre du vice-président Tarek al-Hachemi, a fait savoir le bureau du président Talabani.

"Il est regrettable qu'une telle décision judiciaire contre lui [M. al-Hachemi] ait été prononcée à ce moment particulier, alors qu'il est encore officiellement en poste", a déclaré le président Talabani dans un communiqué obtenu mardi par Xinhua.

Une telle décision "pourrait compliquer les efforts visant à une réconciliation nationale", a estimé M. Talabani, qui est actuellement en Allemagne pour des soins médicaux.

Toutefois, le président a déclaré qu'il ne critiquait pas le verdict, et qu'il n'interférerait pas dans les décisions de la justice. Son communiqué montre néanmoins son souhait d'éviter les obstacles qui pourraient entraver la coexistence des différentes communautés en Irak.

Le 9 septembre, la Haute cour pénale irakienne a rendu public son verdict de peine de mort par pendaison à l'encontre du vice-président sunnite Tarek al-Hachemi, réfugié en Turquie, accusé d'avoir dirigé des escadrons de la mort.

Après le retrait complet des troupes américaines fin 2011, l'Irak a rapidement plongé dans une grave crise politique, le Premier ministre Nouri al-Maliki cherchant à faire arrêter son rival M. al-Hashimi, membre important du groupe politique Irakia soutenu par les sunnites.
Partager…

Données techniques

ID6347
Type de document (code)depeche
TitreLe président irakien regrette la peine de mort prononcé à l'encontre du vice-président en exil
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication11 septembre 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsCondamnation à mort par contumace du vice-président irakien Tarek al-Hachémi
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + contumace + président + terrorisme
ZonegéosIrak