Plan du site

Tarek al-Hachemi ne reconnaît pas la peine de mort prononcée à son encontre par une cour irakienne

dépêche de presse du 10 septembre 2012 - Xinhua
Pays :
Thème :
ANKARA, 10 septembre (Xinhua) -- Le vice-président irakien sunnite en fuite, Tarek al-Hachemi, a annoncé lundi à Ankara lors d'une conférence de presse qu'il ne reconnaissait pas le jugement prononcé par une cour irakienne qui l'a condamné à la peine de mort par contumace, en le jugeant coupable d'avoir fomenté des attentats terroristes en Irak.

M. Hachemi s'est une nouvelle fois déclaré convaincu que la cour avait agi sous l'influence politique du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki. A nouveau, il a clamé son innocence et s'est dit prêt à être jugé par une cour "juste et équitable".

"C'est une décision d'acquittement pour moi. C'est une décision injuste. Je suis innocent et toutes les accusations ont été injustement dirigées contre moi", a-t-il dénoncé.

Notant que cette décision "injuste" ne l'empêcherait pas de servir son pays, M. Hachemi a déclaré qu'il était devenu le vice-président de l'Irak "grâce au soutien du peuple irakien non de celui de Maliki".

En outre, M. Hachemi a accusé M. Maliki de pourchasser les opposants sunnites.

De son côté, le gouvernement a affirmé qu'il s'agissait d'une affaire purement judiciaire.
Partager…

Données techniques

ID6348
Type de document (code)depeche
TitreTarek al-Hachemi ne reconnaît pas la peine de mort prononcée à son encontre par une cour irakienne
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication10 septembre 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsCondamnation à mort par contumace du vice-président irakien Tarek al-Hachémi
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + contumace + terrorisme
ZonegéosIrak