Plan du site

ASIE/PAKISTAN - Défendre Asia Bibi pour construire une civilisation de la coexistence

dépêche de presse du 24 janvier 2011 - Agence Fides
Pays :
Thèmes :
Rome (Agence Fides) – « Nous accueillons avec satisfaction et espérance l'engagement de l'Italie en faveur du salut d'Asia Bibi et de l'abolition de la loi sur le blasphème » déclare à l'Agence Fides Peter Jacob, Secrétaire exécutif de la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale pakistanaise, à l'avant-veille de la manifestation publique : « Asia Bibi : liberté , justice, droits de l'homme » qui se tiendra à Rome le 26 janvier, organisée par un groupe de parlementaires italiens et par des associations de la société civile italienne. « Ce que fait la société civile italienne – remarque Jacob – représente un exemple unique pour un pays qui se montre proche des problèmes du peuple pakistanais. Les interventions du Saint-Père Benoît XVI d'abord, celles du Ministre des Affaires Etrangères italien ainsi que la récente résolution du Parlement européen ont aidé à attirer l'attention internationale sur le cas d'Asia Bibi. Nous nous attendons à ce que la manifestation du 26 janvier puisse servir à sensibiliser plus encore : c'est une question qui concerne les droits de l'homme, la construction de la démocratie et l'avenir commun de l'humanité. Nous espérons que ce mouvement pourra servir d'exemple à d'autres pays et qu'il permettra de faire sentir un soutien à la société civile du Pakistan, afin de contrecarrer les forces qui cherchent à polariser la société ».

Défendre la vie d'Asia Bibi, la première femme condamnée à mort pour blasphème au Pakistan, signifie « affirmer que la justice s'obtient par la construction d'une civilisation de la coexistence où les différences religieuses, ethniques et culturelles ne sont jamais un motif d'hostilité mais de coexistence pacifique » explique à l'Agence Fides Valeria Martano, responsable pour l'Asie de la Communauté de San Egidio, l'une des associations organisatrices de la manifestation romaine du 26 janvier. L'initiative entend rappeler l'urgence du respect de la liberté religieuse, de la dignité et des droits inaliénables de tous les citoyens du Pakistan et demande l'abrogation de la loi sur le blasphème au Pakistan.

Valeria Martano déclare à Fides : « La Communauté de San Egidio est présente depuis des années au Pakistan où elle soutient les plus pauvres et promeut le dialogue entre les communautés religieuses. Nous avons adhéré à la manifestation, en espérant une solution positive du cas d'Asia Bibi, personne qui risque la vie à cause d'une loi qui expose à des abus et à des injustices l'ensemble des citoyens du Pakistan et en particulier les minorités religieuses, comme les chrétiens, et ceux qui appartiennent aux catégories les plus faibles, comme les pauvres et les femmes ». Dans cette campagne, il existe également l'urgence de soutenir un moratoire des exécutions capitales au Pakistan : « la peine de mort est toujours inacceptable et encore davantage lorsque ce sont des motifs religieux qui sont évoqués pour la prescrire », conclut-elle.

Amnesty International, elle aussi, prend part avec conviction à la manifestation du 26 janvier : sauver Asia Bibi et obtenir l'abolition de la législation anti-blasphème qui, au Pakistan, met en danger la vie de qui appartient à un credo religieux minoritaire, est un objectif à atteindre au plus tôt » explique à Fides Riccardo Noury d'Amnesty – Italie. « La mobilisation de la société civile italienne – ajoute-t-il – est aux côtés de ceux qui, au Pakistan, sont engagés, avec courage et détermination, dans une lutte difficile pour le respect des droits de la personne humaine ».
Partager…

Données techniques

ID6388
Type de document (code)depeche
TitreASIE/PAKISTAN - Défendre Asia Bibi pour construire une civilisation de la coexistence
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication24 janvier 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence Fides (auteur), Amnesty International
CondamnésAsia Bibi
Mots-clefscrime religieux (apostasie, blasphème,...) + femme + manifestation + pape + réactions internationales
ZonegéosItalie + Pakistan