Plan du site

Quatre Iraniens condamnés à la lapidation pour adultère

dépêche de presse du 21 novembre 2003 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
TEHERAN,  - Quatre Iraniens ont été condamnés à la lapidation pour adultère, enlèvement et agression sexuelle, a rapporté mardi le quotidien conservateur Qods.

Les quatre condamnés sont membres de la bande du "jardin aux pruniers", dont neuf membres ont dejà été pendus a Machhad.

Cette bande enlevait des filles et des femmes à Machhad avant de les violer. Le nombre des victimes n'a jamais été révélé.

Selon le quotidien, la Cour suprême iranienne doit encore confirmer la peine de lapidation.

Le meurtre, le vol à main armée, le viol, l'apostasie et le trafic de drogue, à partir de cinq km d'opium saisis, sont passibles de la peine de mort en Iran. En cas d'adultère, le juge peut décider l'exécution par lapidation.

Aucun cas de lapidation n'a été rapporté officiellement depuis plus d'un an. Selon le dernier rapport annuel d'Amnesty International publié en mai, "deux personnes, peut-être plus, auraient été lapidées" au cours des mois précédents. Selon des diplomates européens, deux cas ont été confirmés en 2001.

La lapidation semble cependant avoir été au moins suspendue, depuis fin 2002, sous la pression des occidentaux et notamment des Européens qui ont engagé en décembre dernier un dialogue avec l'Iran en vue d'un accord politique et commercial. Ils ont fait des droits de l'Homme l'un des chapitres de la discussion et la lapidation avait valeur de symbole.
Partager…

Données techniques

ID640
Type de document (code)depeche
TitreQuatre Iraniens condamnés à la lapidation pour adultère
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication21 novembre 2003
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsadultère + condamnation à mort + lapidation
ZonegéosIran