Plan du site

EUROPE/ITALIE - Pour la vie et contre la peine de mort

dépêche de presse du 2 octobre 2008 - Agence Fides
Pays :
Rome (Agence Fides) – Alors que la cour suprême des Etats-Unis discute le réexamen du procès de Troy Davis, en Géorgie, la Communauté Sant Egidio a organisé, à Rome, le 3e Congrès international des Ministres de la justice (29 septembre). Les participants sont à la fois des Ministres de la justice, des responsables des cours suprêmes de justice et des Parlementaires de 16 pays du monde (Union européenne, Italie, Rwanda, Côte d'Ivoire, Guinée Conakry, Gabon, Kenya, Bénin, Tanzanie, Mozambique, Afrique du Sud, Guinée-Bissau, Lesotho, Libéria, Mexique, Equateur, Philippines, Kazakhstan), réunis pour discuter d'un thème très sensible et d'importance fondamentale pour chaque pays civilisé : l'abolition de la peine de mort, au cours d'un congrès intitulé 'Du moratoire à l'abolition de la peine capitale'.

Un thème particulièrement important, surtout après le Moratoire universel approuvé à une majorité écrasante le 18 décembre dernier à l'Assemblée générale de l'ONU, après trois tentatives d'abolition, en 1994, en 1999 et en 2003 ; l'intervention de l'Italie a été décisive. La Communauté Sant Egidio n'est pas novice dans l'organisation de cet événement particulier: elle a en effet recueilli quelque 5.230.000 signatures dans 153 pays de tous les continents; les signatures ont ensuite été remises, le 2 novembre dernier, aux mains du Président de l'Assemblée générale de l'ONU, Srgjan Kerim, par une délégation de la communauté et de la WCADP (World Coalition Against the Death Penalty). Ce geste est significatif : il montre combien l'attention portée par plusieurs réalités engagées pour l'élimination totale de la peine de mort a contribué à créer une véritable union, non seulement interreligieux mais aussi interculturel et transnational.

Les deux congrès annuels qui ont précédé celui du Palais Rospigliosi témoignent de l'activité et du dévouement de la Communauté Sant Egidio pour la diffusion et la compréhension des thèmes liés à la tragédie de la peine capitale. Une action plutôt récente, commencée en 1996, mais que les membres de la communauté ont accueillie et vécue avec beaucoup d'implication. Un engagement qui est né et a grandi dans un esprit humanitaire et dans l'attention aux besoins de l'autre, qui sont depuis toujours les caractéristiques originelles de l'expérience de Sant Egidio.

Le premier colloque sur la peine de mort s'est déroulé le 28 novembre 2005 à Rome; le lien étroit de l'Europe et de l'Afrique est de grande importance pour arriver ensemble à l'abolition de la peine de mort et encourager tous les pays participants à abandonner la pratique de la peine capitale. La rencontre s'est conclue par la 4e Journée mondiale contre la peine de mort, lancée par la Communauté Sant Egidio (la première journée s'est déroulée en 2002). Le second colloque, pour resserrer les liens et créer des stratégies communes, s'est déroulé le 18 juin 2007: après ce congrès, le Gabon a aboli la peine de mort et introduit à la 3e Commission de la résolution de l'ONU le texte ensuite approuvé en décembre 2007.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID6439
Type de document (code)depeche
TitreEUROPE/ITALIE - Pour la vie et contre la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication2 octobre 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence Fides (auteur), Communauté de Sant'Egidio
Condamnés
Mots-clefsconférence + gouvernement + manifestant - opposant politique - pdm
ZonegéosItalie + Monde