Plan du site

KAZAKHSTAN : moratoire sur la peine de mort : le gouvernement annonce des pas concrets vers l'abolition définitive

dépêche de presse du 8 janvier 2004 - Agence Fides
Pays :
Astana (Agence Fides) – Ce sera le premier pas vers l'abolition définitive : le moratoire sur la peine capitale, décrété à la fin de 2003 par le Président du Kazakhstan, M. Nursultan Nazarbayev, a trouvé l'accord de la population et de l'Eglise catholique locale.

La Constitution du Pays décrète à l'article 15 : "Tous ont droit à la vie" ; et le nouveau code pénal, entré en vigueur en 1997 a abandonné les systèmes répressifs et a cherché à mettre en son sein des idées comme le respect des droits de l'homme et de la dignité de la personne humaine. Le pays, depuis son indépendance vis-à-vis de l'Union soviétique, obtenue en 1991, avance vers la construction d'une démocratie moderne et avancée, et a été la première République ex soviétique de l'Asie Centrale à accueillir le Saint-Père au mois de septembre 2001, quelques jours après l'attentat contre les tours Jumelles à New York.

Le Pays vit essentiellement de l'agriculture, mais aussi de différentes autres riches ressources pétrolières ; le gouvernement veut faire aller de l'avant un programme ambitieux de réformes fondé sur le bien-être social, la modernisation de l'administration, l'éducation au développement de la petite et de la moyenne entreprise. Sur une population de plus de 16 millions de personnes, les chrétiens représentent 16%, dont 180.000 catholiques.
Partager…

Données techniques

ID6466
Type de document (code)depeche
TitreKAZAKHSTAN : moratoire sur la peine de mort : le gouvernement annonce des pas concrets vers l'abolition définitive
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication8 janvier 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence Fides (auteur)
Condamnés
Mots-clefsconstitution + moratoire + volonté d'abolition
ZonegéosKazakhstan