Plan du site

Le Nigeria invité à suspendre l'exécution de deux condamnés à mort

dépêche de presse du 27 octobre 2012 - Agence de Presse Africaine - APA
Pays :
Thème :
La délégation de l'Union européenne (UE) s'est élevée samedi contre l'exécution imminente de deux détenus dans l'Etat d'Edo State (sud du Nigeria) et a appelé les autorités, notamment le Gouverneur de l'Etat, à faire en sorte que tous les recours puissent être entendus.

La délégation européenne a exhorté les autorités nigérianes à respecter le moratorium de facto sur les exécutions, en vigueur depuis 2006.

L'Union européenne a indiqué, dans un communiqué publié samedi à Abuja, qu'elle estimait que si de telles exécutions avaient effectivement lieu, ce serait un sérieux coup à la réputation du Nigeria et un dangereux précédent dans le domaine des droits humains.

« La délégation européenne réitère ses appels aux autorités nigérianes pour qu'elles accèdent au Deuxième Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) visant à abolir la peine de mort », a ajouté l'UE.

L'Union européenne a également invité le gouvernement du Nigeria à formaliser son moratorium sur la peine de mort.
Partager…

Données techniques

ID6523
Type de document (code)depeche
TitreLe Nigeria invité à suspendre l'exécution de deux condamnés à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication27 octobre 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence de Presse Africaine - APA (auteur), Union européenne
Condamnés
Mots-clefsmoratoire
ZonegéosNigéria