Plan du site

Bianca Jagger nommée Ambassadeur de bonne volonté contre la peine de mort

dépêche de presse du 12 décembre 2003 - Agence mondiale d'information - AFP
STRASBOURG (AFP) - Bianca Jagger a été nommée Ambassadeur de bonne volonté du Conseil de l'Europe pour la lutte contre la peine de mort, a annoncé jeudi l'organisation paneuropéenne dans un communiqué.

L'ancienne épouse de Mick Jagger sera officiellement intronisée dans ses nouvelles fonctions mardi prochain au cours d'un dîner débat à Paris.

"Le droit à la vie est le premier parmi ceux inscrits dans la Convention européenne des droits de l'homme", a souligné le secrétaire général du Conseil de l'Europe Walter Schwimmer en saluant le "combat remarquable" de Bianca Jagger contre la peine de mort.

"Le Conseil de l'Europe n'a cessé d'oeuvrer au retrait du châtiment suprême de toutes les législations nationales. (...) L'Europe constitue de facto une zone exempte de peine de mort. Il nous faut cependant aller plus loin. Je suis convaincu qu'avec Bianca Jagger à nos côtés, nous progresserons dans la lutte contre la peine capitale", a déclaré M. Schwimmer.

Le Conseil de l'Europe milite notamment pour l'abolition de la peine de mort aux Etats-Unis et au Japon, deux Etats qui jouissent du statut d'observateurs au sein de l'organisation.

Les Ambassadeurs de bonne volonté du Conseil de l'Europe sont désignés par le Secrétaire Général pour diffuser les politiques et activités de l'Organisation. Cette fonction honorifique est proposée à des personnalités qui jouissent d'une grande notoriété dans leur domaine de compétence et contribuent au rayonnement de l'idée européenne.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID653
Type de document (code)depeche
TitreBianca Jagger nommée Ambassadeur de bonne volonté contre la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication12 décembre 2003
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Conseil de l'Europe
Condamnés
Mots-clefs
Zonegéos