Plan du site

Déclaration de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union, sur les exécutions capitales à Taïwan

A 589/12
communiqué de presse du 21 décembre 2012 - Union européenne
Pays :
Bruxelles, le 21 décembre 2012

La Haute Représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission a fait ce jour la déclaration suivante:

"Je déplore les six exécutions capitales qui ont eu lieu le 21 décembre 2012 à Taïwan. Cela va à l'encontre de la tendance abolitionniste observable partout dans le monde.

Nous comprenons les souffrances qu'endurent les victimes et leurs familles face à des crimes atroces et nous les assurons de notre sincère compassion. Cependant, la position ferme de l'Union européenne en faveur de l'abolition de la peine de mort est bien connue. L'Union européenne estime que l'abolition de la peine de mort contribue au renforcement de la dignité humaine et au développement progressif des droits de l'homme. La peine de mort ne constitue pas un moyen de dissuasion efficace et toute erreur judiciaire, qui est inévitable quel que soit le système juridique, est irréversible.

Je demande donc instamment aux autorités taïwanaises de ne pas procéder à de nouvelles exécutions et de prendre au contraire des mesures concrètes en vue de réduire le recours à la peine de mort pour permettre le rétablissement d'un moratoire de fait."
Partager…

Données techniques

ID6618
Type de document (code)communique
TitreDéclaration de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union, sur les exécutions capitales à Taïwan
Description(non défini)
RéférenceA 589/12
Date de publication21 décembre 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsSix exécutions à Taiwan
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales + reprise d'exécution
ZonegéosTaiwan