Plan du site

La Bundesbank contre la peine de mort pour les faux-monnayeurs au Bangladesh

dépêche de presse du 17 janvier 2013 - Agence mondiale d'information - AFP
La Banque centrale allemande (Bundesbank) a annoncé jeudi avoir suspendu un projet de coopération avec la Banque centrale du Bangladesh dans la lutte contre les faux-monnayeurs après avoir découvert que le pays envisageait la peine de mort dans certains cas.

"Ces plans n'étaient pas connus de la Bundesbank lorsqu'elle a offert du conseil et de la formation pour la prévention de la contrefaçon dans le cadre de son programme de coopération technique entre banques centrales", selon le communiqué de l'institution.

"La Bundesbank est certes d'avis que le faux-monnayage doit être considéré comme un crime grave, mais estime que la menace de peine de mort est disproportionnée", poursuit le communiqué.

"Si de tels plans ne sont pas strictement et définitivement abandonnés (...), la Bundesbank va mettre un terme à son projet de conseil au Bangladesh avant même d'avoir commencé", a ajouté la Banque centrale allemande.

Le projet devait démarrer initialement en février.
Partager…

Données techniques

ID6638
Type de document (code)depeche
TitreLa Bundesbank contre la peine de mort pour les faux-monnayeurs au Bangladesh
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 janvier 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe Bangladesh va renoncer à l'idée de prévoir la peine de mort pour les faux-monnayeurs
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscrime économique (vol...) + réactions internationales
ZonegéosAllemagne + Bangladesh