Plan du site

Un condamné à mort échappe à son exécution en Virginie

dépêche de presse du 19 décembre 2003 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Un condamné à mort américain a échappé à son exécution jeudi soir en Virginie (est), a-t-on appris vendredi auprès du Centre d'information sur la peine de mort (DPIC) basé à Washington.

James Reid, 57 ans, avait été condamné à mort pour le meurtre d'une femme âgée de 87 ans en 1996.

La Cour suprême a approuvé la décision d'un tribunal fédéral qui avait demandé mercredi de suspendre l'exécution prévue jeudi soir. Reid devait être exécuté par injection mais, selon son avocat, cette procédure allait à l'encontre du 8e amendement de la Constitution qui interdit les châtiments cruels et exceptionnels.

Ancien drogué, Reid ne pouvait recevoir, comme c'est l'usage, une injection dans le bras car son système vasculaire est très endommagé. Il aurait fallu faire une injection dans la jambe mais ce procédé pouvait entraîner des souffrances insupportables selon son avocat.

Un condamné à mort dans l'Alabama (sud) avait échappé à son châtiment pour les mêmes raisons.

Aucune autre exécution n'est prévue aux Etats-Unis d'ici la fin de l'année.

65 personnes ont été exécutées aux Etats-Unis depuis le début de l'année.
Partager…

Données techniques

ID664
Type de document (code)depeche
TitreUn condamné à mort échappe à son exécution en Virginie
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication19 décembre 2003
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsméthode d'exécution + sursis
ZonegéosEtats-Unis + Virginie