Plan du site

Une rapporteure générale de l'APCE condamne fermement les trois exécutions au Japon

AP036(2013)
communiqué de presse du 21 février 2013 - Conseil de l'Europe
Pays :
Strasbourg, 21.02.2013 – « Je condamne avec la plus grande fermeté l'exécution aujourd'hui au Japon de trois condamnés à mort », a déclaré aujourd'hui Renate Wohlwend (Liechtenstein, PPE/DC), rapporteure générale de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur la peine de mort.

« Un châtiment aussi irréversible, cruel et inhumain est inacceptable dans une société civilisée, aussi haineux que soient les crimes commis par leur auteur ».

« Le Japon, en tant qu'observateur auprès du Conseil de l'Europe, se doit de protéger les droits de l'homme et la dignité humaine en abolissant la peine capitale, mais je constate avec dépit qu'il s'éloigne du consensus européen dans ce domaine. J'appelle les autorités japonaises à envisager sérieusement l'instauration d'un moratoire afin de permettre la tenue d'un débat public approfondi sur la peine de mort », a-t-elle conclu.
Partager…

Données techniques

ID6715
Type de document (code)communique
TitreUne rapporteure générale de l'APCE condamne fermement les trois exécutions au Japon
Description(non défini)
RéférenceAP036(2013)
Date de publication21 février 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe Japon exécute trois condamnés à mort
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales
ZonegéosJapon