Plan du site

L'ONU demande un sursis à l'exécution de sept condamnés saoudiens

dépêche de presse du 12 mars 2013 - Reuters
Pays :
Des enquêteurs de l'ONU ont appelé mardi l'Arabie saoudite à renoncer à l'exécution imminente de sept condamnés à mort, leur procès ayant été mené d'une manière «inéquitable», estiment-ils. Les sept accusés avaient été condamnés à mort en 2009 pour avoir participé au braquage d'une bijouterie et l'application de la sentence a été reportée une première fois dans l'hypothèse d'un nouveau procès.

Les enquêteurs de l'ONU rappellent que ce sursis à exécution arrive bientôt à échéance et que les condamnés pourraient être mis à mort dès mercredi. «Les charges retenues contre ces sept personnes ont été sans doute fabriquées et elles ont été condamnées à l'issue d'un procès injuste», affirment les experts onusiens dans un communiqué mardi.

Les familles et les proches des condamnés ont rappelé qu'au moment des faits la plupart était des mineurs. Amnesty International a recueilli des témoignages selon lesquels ils auraient victimes de torture. Cette affaire met à nouveau sous les projecteurs le système judiciaire saoudien qui repose sur une version stricte de la loi coranique, la charia.
Partager…

Données techniques

ID6757
Type de document (code)depeche
TitreL'ONU demande un sursis à l'exécution de sept condamnés saoudiens
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication12 mars 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution publique de sept jeunes hommes en Arabie Saoudite, malgré de nombreux appels à la clémence
OrganisationsOrganisation des Nations Unies, Reuters (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + mineur + procédure + réactions internationales + torture
ZonegéosArabie Saoudite