Plan du site

Déclaration de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, à la suite de l'exécution qui a eu lieu récemment en Indonésie

A 161/13
communiqué de presse du 22 mars 2013 - Union européenne
Pays :
Bruxelles, le 22 mars 2013

La Haute Représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission a fait ce jour la déclaration suivante :

"Je regrette vivement l'exécution, le 15 mars en Indonésie, d'une personne condamnée à mort il y a plusieurs années, Adam Wilson, alors qu'aucune exécution n'avait eu lieu depuis cinq ans. Il s'agit d'un recul, qui va à l'encontre de la tendance à l'abolition que l'on observe dans le monde.

L'Union européenne espère que l'Indonésie remettra en vigueur le moratoire qu'elle avait instauré et envisagera de rejoindre l'importante communauté des États qui ont aboli totalement la peine de mort. L'UE est opposée à la peine de mort dans tous les cas et sans exception, et elle n'a cessé de réclamer son abolition universelle."
Partager…

Données techniques

ID6783
Type de document (code)communique
TitreDéclaration de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, à la suite de l'exécution qui a eu lieu récemment en Indonésie
Description(non défini)
RéférenceA 161/13
Date de publication22 mars 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsReprise d'exécution en Indonésie, pour un Malawien condamné à mort pour trafic de drogue
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales + reprise d'exécution
ZonegéosIndonésie