Plan du site

Déclaration du porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante, concernant une condamnation à mort prononcée en Biélorussie

A 244/13
déclaration du 8 mai 2013 - Union européenne
Bruxelles, le 8 mai 2013

Le porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a fait ce jour la déclaration suivante:

"La Haute Représentante regrette la condamnation à mort prononcée récemment par le tribunal de la région de Mahiliow. Elle espère que le droit d'interjeter appel dont jouit l'intéressé sera pleinement exercé.

La Haute Représentante est consciente de la gravité de l'infraction pour laquelle la personne en question a été condamnée. Toutefois, à ses yeux, rien ne saurait justifier la peine capitale. L'Union européenne est opposée à la peine de mort, quelles qu'en soient les circonstances. Elle considère que la peine de mort constitue une sanction cruelle et inhumaine qui n'a aucun effet dissuasif et représente une négation inacceptable de la dignité et de l'intégrité humaines.

La Haute Représentante engage la Biélorussie, seul pays en Europe à encore appliquer la peine capitale, à s'associer à un moratoire mondial sur cette peine, premier pas vers son abolition universelle."
Partager…

Données techniques

ID6829
Type de document (code)
TitreDéclaration du porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante, concernant une condamnation à mort prononcée en Biélorussie
Description(non défini)
RéférenceA 244/13
Date de publication8 mai 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsCondamnation à mort en Biélorussie
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales
ZonegéosBélarus (Biélorussie)