Plan du site

Renate Wohlwend consternée par les exécutions imminentes au Bélarus

communiqué de presse du 1 mars 2011 - Conseil de l'Europe
Renate Wohlwend (Liechtenstein, PPE/DC), rapporteuse de l'APCE sur l'abolition de la peine de mort, se dit consternée par la perspective de l'exécution imminente de deux jeunes hommes, Aleh Gryshkautsou (29 ans) et Andrei Burdyka (28 ans), condamnés pour assassinat lors d'un vol à main armée en 2009. Une émission à la télévision nationale le 22 Février 2011 a informé que la peine était entrée en vigueur, après que les procédures appels des deux hommes aient été refusés.

"L'exécution de ces deux personnes ne peut qu'éloigner le Bélarus encore davantage du consensus européen contre la peine de mort. La peine de mort est une violation inacceptable des droits de la personne humaine, quel que soit le crime commis", a déclaré Renate Wohlwend. Son rapport sur "La peine de mort dans les Etats membres et observateurs du Conseil de l'Europe – une violation des droits de l'homme" doit être examiné lors de la prochaine session de l'Assemblée parlementaire, le 14 avril 2011 à Strasbourg.
Partager…

Données techniques

ID6893
Type de document (code)communique
TitreRenate Wohlwend consternée par les exécutions imminentes au Bélarus
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication1 mars 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
Condamnés
Mots-clefsréactions internationales
ZonegéosBélarus (Biélorussie)