Plan du site

Une rapporteuse de APCE salue l'engagement des autorités laotiennes d'épargner la vie de Samantha Orobator

communiqué de presse du 6 mai 2009 - Conseil de l'Europe
Pays :
Thème :
Strasbourg, 06.05.2009 - Renate Wohlwend (Liechtenstein, PPE/DC), rapporteuse de l'APCE sur l'abolition de la peine de mort, a salué l'engagement des autorités laotiennes à ne pas appliquer la peine de mort contre la ressortissante britannique Samantha Orobator, qui aurait été convaincue de trafic de drogue. La jeune femme, âgée de 20 ans, est tombée enceinte en prison et doit accoucher en septembre. "La peine de mort est en toute circonstance une terrible violation du droit à la vie, mais dans le cas de Samantha, elle est une preuve éclatante que la peine de mort est hors-la-loi", a déclaré Mme Wohlwend. "L'APCE continuera de suivre cette affaire de près", a-t-elle ajouté.

Le Conseil de l'Europe est parvenu à interdire la peine de mort sur tout le continent européen, à l'exception du Bélarus, et il s'emploie à la faire abolir dans le monde entier, considérant qu'elle constitue une violation des droits de l'homme.
Partager…

Données techniques

ID6897
Type de document (code)communique
TitreUne rapporteuse de APCE salue l'engagement des autorités laotiennes d'épargner la vie de Samantha Orobator
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication6 mai 2009
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdrogue + femme + réactions internationales + ressortissant étranger
ZonegéosLaos + Royaume Uni