Plan du site

Troisième suspension d'exécution de dernière minute pour Warren Hill, en Géorgie, aux Etats-Unis

ACTU du 15 juillet 2013
Pays :
Thème :
Le 23 juillet 2012, la Cour suprême de Géorgie avait accordé un sursis à Warren Hill deux heures avant son exécution, pour des questions de procédure d'injection létale.

Le 19 février 2013 une cour d'appel lui avait accordé un nouveau sursis, quelques minutes avant son exécution, pour pouvoir examiner la question de son retard mental.

Le lundi 15 juillet 2013 à quelques heures de l'exécution un juge local la suspend temporairement pour pouvoir examiner jeudi un recours sur l'origine secrète du produit qui sert à l'injection létale (le pentobarbital).

Les avocats de Warren Hill tentent toujours d'obtenir une décision sur le fond par la Cour suprême des Etats-Unis puisque l'exécution des handicapés mentaux est inconstitutionnelle aux Etats-Unis.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID6904
Type de document (code)actu
TitreTroisième suspension d'exécution de dernière minute pour Warren Hill, en Géorgie, aux Etats-Unis
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication15 juillet 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsEtats-Unis : La Géorgie exécute Warren Hill malgré son retard mental, Géorgie: l'exécution de Warren Hill fixée à vendredi
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
CondamnésWarren Lee Hill
Mots-clefsdéficient + jurisprudence + méthode d'exécution + produits - injection létale + sursis
ZonegéosEtats-Unis + Géorgie