Plan du site

La rapporteure de l'APCE demande à l'Alabama de ne pas exécuter Andrew Reid Lackey

communiqué de presse du 25 juillet 2013 - Conseil de l'Europe
Pays :
Thème :
Andrew Reid Lackey
Strasbourg, 25.07.2013 – Marina Schuster (Allemagne, ADLE), rapporteure générale sur l'abolition de la peine de mort pour l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a appelé les autorités de l'Alabama à ne pas procéder à l'exécution d'Andrew Reid Lackey.

M. Lackey qui a été condamné pour un meurtre commis en 2005 doit être exécuté aujourd'hui en fin de journée, ayant renoncé à tout recours. 

"Le Conseil de l'Europe est opposé à l'utilisation de la peine de mort dans tous les cas et en toutes circonstances", a déclaré Mme Schuster. "Un nombre croissant d'Etats américains ont rejeté la peine capitale pour de bonnes et solides raisons et il y a tout lieu de penser que l'Alabama pourrait devenir le prochain Etat à le faire".

"Depuis qu'existe la peine de mort, nous avons été témoins de trop de déficiences et d'erreurs ayant conduit à des condamnations injustifiées ou à un traitement discriminatoire. La bonne ligne de conduite est de l'abolir purement et simplement. Une sanction si radicale et si inhumaine ne saurait avoir sa place dans la législation d'un pays qui prétend défendre la démocratie, l'Etat de droit et les droits de l'homme".

Aucun des 47 Etats membres du Conseil de l'Europe ne procède à des exécutions.
Partager…

Données techniques

ID6923
Type de document (code)communique
TitreLa rapporteure de l'APCE demande à l'Alabama de ne pas exécuter Andrew Reid Lackey
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication25 juillet 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
CondamnésAndrew Reid Lackey
Mots-clefsréactions internationales
ZonegéosAlabama + Etats-Unis