Plan du site

Les États-Unis assurent que la peine de mort ne sera pas requise contre Snowden

dépêche de presse du 26 juillet 2013 - Xinhua
Pays :
WASHINGTON, 26 juillet (Xinhua) -- Le Procureur général des États-Unis Eric Holder a adressé une lettre aux autorités russes indiquant que les États-Unis ne requerraient pas la peine de mort à l'encontre d'Edward Snowden, ex-employé de l'Agence nationale de sécurité (NSA) poursuivi pour avoir révélé un programme massif de surveillance de cette agence, ont rapporté vendredi les médias américains.

Dans une lettre en date du 23 juillet, M. Holder déclare que les arguments de M. Snowden pour briguer l'asile provisoire en Russie sont sans valeur, car il demande asile en affirmant qu'il serait torturé et qu'il encourrait la peine de mort s'il était restitué aux États-Unis, selon CNN.

La peine de mort n'est pas une option envisagée au regard des charges pesant actuellement sur M. Snowden, et même si des inculpations supplémentaires étaient déposées, le département de la Justice ne demanderait pas la peine de mort, a affirmé M. Holder. De plus, M. Snowden ne sera pas torturé et sera jugé par un tribunal civil.

« Nous pensons que ces garanties devraient éliminer les raisons avancées par M. Snowden pour revendiquer un traitement de réfugié et une demande d'asile », écrit M. Holder dans sa lettre envoyée au ministre russe de la Justice Alexander Konovalov.

Le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov a déclaré vendredi que la Russie ne remettrait pas M. Snowden, actuelleme, bloqué à l'aéroport de Moscou, à son pays d'origine.
Partager…

Données techniques

ID6943
Type de document (code)depeche
TitreLes États-Unis assurent que la peine de mort ne sera pas requise contre Snowden
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 juillet 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsextradition
ZonegéosEtats-Unis + Russie