Plan du site

Iran: un résident canadien accusé de pornograhie évite la peine de mort

dépêche de presse du 26 août 2013 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
(Agence France-Presse) Téhéran - La peine de mort d'un jeune informaticien iranien, jugé coupable d'avoir géré un site pornographique en 2010, a été commuée en prison à vie, a annoncé lundi son avocat à l'agence Mehr.

Résidant au Canada, Saïd Malekpour avait été arrêté en 2008 en Iran lors d'un voyage dans le pays et accusé d'avoir géré un site pornographique en persan.

«Il s'est repenti, ce qui a permis de stopper l'application de la peine capitale, et elle a été commuée en prison à vie», a déclaré à l'agence Me Mahmoud Alizadeh Tabatabaie.

M. Malekpour avait été condamné à mort en décembre 2010 après avoir été reconnu coupable de «conception et hébergement de sites internet pour adultes», «d'agitation contre le régime» et «d'insulte à l'islam». L'application de la sentence avait toutefois été suspendue par la justice en décembre 2012.

Selon Amnistie Internationale, ce jeune informaticien aurait été victime, à son insu, de l'utilisation frauduleuse d'un de ses programmes pour diffuser des images pornographiques.

Le Canada, les États-Unis, la France et l'Union européenne avaient protesté contre cette condamnation et appelé Téhéran à ne pas exécuter M. Malekpour.
Partager…

Données techniques

ID6952
Type de document (code)depeche
TitreIran: un résident canadien accusé de pornograhie évite la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 août 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésSaeed Malekpour
Mots-clefscommutation de peine
ZonegéosCanada + Iran