Plan du site

Bélarus: un homme condamné à mort pour cinq meurtres (ONG)

dépêche de presse du 18 décembre 2013 - Agence mondiale d'information - AFP
Un tribunal du Bélarus a condamné à mort un homme reconnu coupable de cinq meurtres, a indiqué mercredi une ONG bélarusse de défense des droits de l'homme.

La condamnation à la peine capitale d'Edouard Lykov, 53 ans, a été prononcée par le Tribunal régional de Minsk le 26 novembre, mais cette information n'a été révélée que cette semaine, a précisé à l'AFP un responsable du centre Viasna, Andreï Polouda.

M. Lykov, qui était accusé d'avoir commis cinq meurtres en état d'ivresse, est la quatrième personne condamnée à la peine de mort au Bélarus cette année.

Environ un an peut passer entre la condamnation et l'exécution au Bélarus, où les condamnés sont exécutés d'une balle dans la nuque.

"Le gouvernement affirme que le maintien de la peine capitale dans le code pénal est nécessaire pour prévenir des crimes. Mais à quoi sert cette prévention, si la société ne sait rien sur la condamnation à mort, ni pourquoi telle ou telle personne a été condamnée?", souligne M. Polouda.

Le Bélarus, une ex-république soviétique, est le seul pays du continent européen à appliquer encore la peine capitale.

Depuis 20 ans, le président autoritaire bélarusse Alexandre Loukachenko n'a gracié qu'une seule personne condamnée à mort, en 1999.
Partager…

Données techniques

ID7147
Type de document (code)depeche
TitreBélarus: un homme condamné à mort pour cinq meurtres (ONG)
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication18 décembre 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsNouvelle condamnation à mort en Biélorussie
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosBélarus (Biélorussie)