Plan du site

Arabie Saoudite : 2 membres d'Al-Qaïda condamnés à mort pour le meurtre de 4 Français

dépêche de presse du 14 janvier 2014 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Un tribunal saoudien spécialisé dans les affaires de terrorisme a condamné à mort ce mardi 14 janvier deux membres présumés d'Al-Qaïda, reconnus coupables du meurtre de quatre Français en 2007 près de Médine, dans l'ouest de l'Arabie saoudite.

Douze autres prévenus, jugés dans la même affaire notamment pour assistance, couverture et financement des auteurs du meurtre, ont écopé de peines de prison allant de 3 à 23 ans, assorties pour chacun d'entre eux d'une interdiction de quitter le royaume pendant une période équivalente à celle de son incarcération.

Le tribunal de Ryad a rendu son verdict en présence des accusés, dont le procès s'était ouvert en décembre 2011.

Des membres des familles des victimes et des représentants de l'ambassade de France en Arabie saoudite étaient présents à l'audience.

Les quatre victimes faisaient partie d'un groupe de neuf Français, membres de trois familles résidant alors à Ryad, pris pour cible alors qu'ils étaient en excursion dans une région désertique prisée des expatriés dans le nord-ouest de l'Arabie saoudite.Parmi les trois adultes tués, deux travaillaient pour le groupe français de matériel électrique Schneider Electric, l'autre était enseignant au lycée français de Ryad. La quatrième victime était un adolescent.

Le cerveau présumé de l'attentat, Walid Motlaq Al-Raddadi, un Saoudien de 23 ans figurant sur une liste de 36 personnes les plus recherchées dans le royaume et liées à Al-Qaïda, avait été tué le 6 avril 2007 par la police à Médine.

Les tribunaux spécialisés dans les affaires de terrorisme ont commencé en 2011 à juger des dizaines de Saoudiens et d'étrangers accusés d'appartenance à Al-Qaïda ou impliqués dans la vague d'attentats qui a secoué le royaume entre 2003 et 2006.

Au prix d'une lutte implacable, l'Arabie saoudite avait pu porter des coups sévères au réseau extrémiste et des milliers de suspects avaient été arrêtés. En 2009, les branches saoudienne et yéménite ont fusionné pour donner naissance à Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), actif au Yémen.
Partager…

Données techniques

ID7168
Type de document (code)depeche
TitreArabie Saoudite : 2 membres d'Al-Qaïda condamnés à mort pour le meurtre de 4 Français
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication14 janvier 2014
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + terrorisme
ZonegéosArabie Saoudite