Plan du site

Le Canada mène la dénonciation de la déplorable situation des droits de la personne en Iran

communiqué de presse du 19 décembre 2011 - Ministère canadien des Affaires étrangères et du Commerce international - Canada
Pays :
Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd'hui la déclaration suivante :

"Nous sommes fiers que cette résolution parrainée par le Canada ait reçu un appui sans précédent aux Nations Unies. Cela démontre clairement que la communauté internationale est de plus en plus excédée par le mépris flagrant dont fait preuve l'Iran à l'égard des droits de la personne.

Le Canada ne restera pas silencieux face à ces violations.

Nous continuerons à exprimer nos vives préoccupations sur les violations persistantes et généralisées des droits de la personne en Iran, notamment la persécution de minorités religieuses.

Le Canada défend fermement la liberté, la démocratie, les droits de la personne et la primauté du droit partout dans le monde, et il continuera à exhorter l'Iran à respecter ses obligations internationales, à permettre la liberté de religion et à respecter les droits fondamentaux de sa population."


Document d'information – Résolution des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme en Iran



Le Canada joue constamment un rôle de premier plan sur la scène internationale en tant que militant assidu et énergique des droits de la personne et d'ardent défenseur de ceux dont les droits sont menacés.

Cela a été particulièrement évident lors du forum crucial tenu à l'Assemblée générale des Nations Unies, où il a été l'un des premiers pays à parrainer, de concert avec de nombreux autres animés du même esprit, d'importantes résolutions contre les violations des droits de la personne qui se poursuivent en Iran.

Pour la neuvième année consécutive, le Canada a parrainé la présentation d'une résolution à l'Assemblée générale condamnant les violations des droits de la personne en Iran. Une fois de plus, cette résolution a dénoncé l'utilisation de châtiments cruels et inhumains en Iran et déploré l'augmentation considérable du nombre d'exécutions injustifiées.

La résolution de cette année a été coparrainée par 42 pays. La Troisième Commission de l'Assemblée générale l'a approuvée le 21 novembre 2011 par 86 voix contre 32. Elle a ensuite été adoptée en séance plénière de l'Assemblée générale, le 19 décembre, 89 pays votant en faveur et seulement 30 contre.

Par ces résolutions, le Canada cherche constamment à attirer l'attention de la communauté internationale sur les violations flagrantes des droits de la personne perpétrées depuis longtemps par les autorités iraniennes. Ces violations englobent un large éventail d'odieuses exactions, de la discrimination persistante à l'endroit des femmes et des filles, y compris la violation de leurs droits fondamentaux, jusqu'aux arrestations et aux détentions arbitraires, en passant par la discrimination généralisée contre les minorités ethniques et religieuses, la censure des médias et le harcèlement de défenseurs des droits de la personne, notamment des militantes des droits de la femme.

Ces résolutions adoptées aux Nations Unies à l'initiative du Canada sont aussi l'occasion d'exprimer de graves préoccupations concernant le non‑respect par l'Iran de mécanismes internationaux des droits de la personne. La résolution de cette année salue également la nomination du Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme en Iran et appelle le gouvernement iranien à coopérer pleinement avec ce dernier, notamment en l'autorisant à visiter l'Iran.
Partager…

Données techniques

ID7254
Type de document (code)communique
TitreLe Canada mène la dénonciation de la déplorable situation des droits de la personne en Iran
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication19 décembre 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielleCanada
Documents parents
OrganisationsOrganisation des Nations Unies, Assemblée Générale de l'ONU, Ministère canadien des Affaires étrangères et du Commerce international (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales + résolution
ZonegéosCanada + Iran