Plan du site

L'Iranienne Sakineh a été autorisée à sortir de prison

dépêche de presse du 19 mars 2014 - Belga - Agence Télégraphique Belge de Presse
Pays :
L'Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani a été autorisée à sortir de prison, ont annoncé mardi la justice iranienne et le président de la commission des droits de l'homme iranienne Mohammed Dsjawad Laridschani. Cette femme avait été condamnée à la lapidation pour adultère avant de voir sa peine commuée en dix années de prison. Il n'a pas été précisé si cette libération était définitive où si elle était soumise à condition.

Sakineh Mohammadi Ashtiani avait été déclarée coupable d'adultère et de complicité dans le meurtre de son mari en 2005. Elle avait été condamnée à mort par lapidation en 2006, mais la sentence avait été suspendue en 2010 face à l'émotion suscitée dans le monde entier par cette condamnation. Sa peine avait ensuite été réduite à dix années de prison pour complicité dans le meurtre de son mari.

Selon le droit islamique en vigueur en Iran depuis la révolution de 1979, l'adultère est passible de la lapidation et les crimes tels que les meurtres, viols, vols à main armée, apostasie et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale par pendaison.
Partager…

Données techniques

ID7282
Type de document (code)depeche
TitreL'Iranienne Sakineh a été autorisée à sortir de prison
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication19 mars 2014
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsBelga - Agence Télégraphique Belge de Presse (auteur)
CondamnésSakineh Mohammadi Ashtiani
Mots-clefsancien condamné à mort + femme
ZonegéosIran