Plan du site

USA: cinquième exécution en 5 mois dans le Missouri avec un produit controversé

dépêche de presse du 26 mars 2014 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Jeffrey Ferguson
Un quinquagénaire américain a été exécuté mercredi dans le Missouri pour le viol et le meurtre d'une adolescente, la cinquième exécution en cinq mois dans cet Etat du Midwest avec un produit controversé, a-t-on appris auprès des autorités pénitentiaires.

Jeffrey Ferguson, 59 ans, a été déclaré mort par injection intraveineuse de pentobarbital à 00H11 locales (05H11 GMT), a annoncé Mike O'Connell, porte-parole des prisons du Missouri.

Il avait été condamné à mort pour l'enlèvement, le viol et le meurtre d'une jeune fille de 17 ans en 1989 dans une banlieue de Saint-Louis. Le corps de l'adolescente avait été retrouvé treize jours après son enlèvement depuis la station service où elle travaillait. Un complice avait plaidé coupable et avait été condamné à la prison à vie avec possibilité de libération.

Ferguson "était alcoolique" au moment du crime et "il a beaucoup changé en prison", a déclaré à l'AFP son avocate Jen Herndon. "Il est devenu très croyant et il est prêt à partir, je crois qu'il est plus prêt que n'importe lequel de mes clients", a-t-elle ajouté peu avant l'exécution.

Dans ses ultimes appels, jusque devant la Cour suprême, le condamné estimait que l'anesthésiant avec lequel il devait être exécuté était fabriqué par un préparateur en pharmacie non agréé au niveau fédéral et dont les autorités du Missouri ont refusé de révéler le nom. Il estimait que l'injection de ce pentobarbital pouvait lui faire subir des souffrances anticonstitutionnelles, selon ces documents judiciaires.

Depuis le refus des fabricants européens de fournir l'anesthésiant le plus courant (pentobarbital) pour des exécutions humaines, le Missouri comme plusieurs États américains se trouvent confrontés à une pénurie de barbituriques et se tournent vers de nouveaux fournisseurs ou des produits non homologués au niveau fédéral.

Le Missouri a dit avoir trouvé un préparateur en pharmacie, dont il a décidé de taire le nom arguant d'un "secret d'État".

Il s'agit de la cinquième exécution en cinq mois conduite dans le Missouri avec un produit fabriqué par un de ces laboratoires que l'agence fédérale du médicament refuse d'agréer.

Les exécutions se sont récemment accélérées dans cet État du centre du pays, à un rythme d'une par mois actuellement. Une prochaine est prévue en avril.

L'exécution de Jeffrey Ferguson est la treizième de l'année aux Etats-Unis, une quatorzième est programmée mercredi soir au Texas (sud).
Partager…

Données techniques

ID7308
Type de document (code)depeche
TitreUSA: cinquième exécution en 5 mois dans le Missouri avec un produit controversé
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 mars 2014
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésJeffrey Ferguson
Mots-clefsexécution + produits - injection létale
ZonegéosEtats-Unis + Missouri