Plan du site

Exécution reportée in extremis au Texas

dépêche de presse du 13 mai 2014 - Agence Télégraphique Suisse - ATS
Pays :
Une cour d'appel du sud des Etats-Unis a ordonné mardi le report d'une exécution prévue deux heures plus tard au Texas, qui devait être la première depuis la longue agonie d'un condamné à mort en Oklahoma, fin avril.

L'exécution de Robert James Campbell, dont l'injection létale était programmée à 23H00 GMT, est «suspendue», le temps de se prononcer sur le handicap mental dont ses avocats disent qu'il souffre et qui empêcherait de le condamner à la peine capitale en vertu de la Constitution, écrivent les trois juges d'appel dans leur arrêt.

Fin avril, en Oklahoma, la procédure de mise à mort d'un détenu n'avait pas fonctionné comme prévu.
Partager…

Données techniques

ID7400
Type de document (code)depeche
TitreExécution reportée in extremis au Texas
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication13 mai 2014
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence Télégraphique Suisse - ATS (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdéficient + jurisprudence + sursis + sursis de dernière minute
ZonegéosEtats-Unis + Texas