Plan du site

L'ONU s'inquiète du nombre croissant d'exécutions et des défaillances du système de justice pénale en Irak

dépêche de presse du 20 octobre 2014 - Xinhua
Pays :
NEW YORK (Nations Unies), 20 octobre (Xinhua) -- Le nombre d'exécutions en Irak depuis le rétablissement de la peine de mort en 2005 a connu une augmentation "alarmante", selon un nouveau rapport publié par la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Irak (MANUI) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH).

En 2009, 124 personnes ont été exécutées. Après une baisse en 2010, le nombre d'exécutions a considérablement augmenté entre 2011 et 2013. En 2013, 177 personnes ont été pendues et entre le 1er janvier et 30 septembre 2014, au moins 60 personnes ont été exécutées, toujours selon le rapport.

Selon les données du ministère irakien de la justice, il y avait 1.724 prisonniers condamnés à mort en août 2014. Ce nombre inclut les personnes condamnées à mort en première instance, ceux en appel, et ceux qui attendent l'application de leur peine.

"La MANUI et le HCDH ont à plusieurs reprises exprimé leurs préoccupations concernant les faiblesses du système judiciaire irakien", rappelle le rapport. "Les enquêtes et les poursuites judiciaires dans les cas de peine de mort ne respectent souvent pas les normes internationales et constitutionnelles d'une procédure régulière et d'un procès équitable".
Partager…

Données techniques

ID7677
Type de document (code)depeche
TitreL'ONU s'inquiète du nombre croissant d'exécutions et des défaillances du système de justice pénale en Irak
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication20 octobre 2014
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsOrganisation des Nations Unies, Xinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + procédure + réactions internationales
ZonegéosIrak