Plan du site

Bangladesh: condamnation à mort d'un magnat de la presse islamiste

dépêche de presse du 2 novembre 2014 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Un magnat de la presse, figure clé du plus important parti islamiste du Bangladesh, a été condamné à mort dimanche pour crimes de guerre commis durant la lutte meurtrière pour l'indépendance en 1971.

Un tribunal d'exception a estimé que Mir Quasem Ali, riche homme d'affaires de 63 ans, était coupable de dix chefs d'accusation, en particulier de meurtres et d'enlèvements.

Sa condamnation à la mort par pendaison a été prononcée quelques jours après la même sentence infligée à Motiur Rahman Nizami, 71 ans, président du parti Jamaat-e-Islami.

Mir Quasem Ali, propriétaire d'une chaîne de télévision et d'un journal partisans du Jamaat, était jugé pour avoir dirigé une cellule de torture pour le compte d'une milice pro-pakistanaise.

La guerre d'indépendance du Bangladesh contre le Pakistan a fait trois millions de morts, selon les chiffres officiels du gouvernement de Dacca, et entre 300.000 à 500.000 morts selon des sources indépendantes.

A la suite de la condamnation du dirigeant du Jamaat-e-Islami mercredi, des heurts avaient éclaté et le parti avait appelé à une grève nationale.

En 2013, dans la foulée d'autres condamnations à la peine capitale de dirigeants islamistes, des dizaines de milliers de personnes avaient violemment combattu les forces de l'ordre. Plus de 500 personnes avaient péri dans ces violences et les troubles survenus dans la foulée, en amont des élections de janvier.

Mir Quasem Ali est le huitième islamiste à être condamné à mort par le tribunal international des crimes du Bangladesh (ICT), une juridiction controversée mise en place en 2010 par le gouvernement.

Les islamistes accusent le pouvoir d'utiliser le tribunal pour museler l'opposition tandis que des associations de défense des droits de l'homme estiment que les procès ne répondent pas aux normes internationales du droit.

Le gouvernement assure que ces procès servent à panser les plaies du conflit et aideront le pays à tourner la page.

La guerre avait débouché sur la naissance du Bangladesh, qui était depuis 1947 une province du Pakistan appelée Bengale oriental, puis Pakistan oriental.
Partager…

Données techniques

ID7729
Type de document (code)depeche
TitreBangladesh: condamnation à mort d'un magnat de la presse islamiste
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication2 novembre 2014
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsBangladesh : exécution d'un dirigeant islamiste, Nouvelle exécution au Bangladesh pour des faits datant de la guerre d'indépendance de 1971, Bangladesh: ultime recours juridique rejeté pour un financier islamiste condamné à mort, Bangladesh : des experts appellent à annuler la condamnation à mort d'un responsable de l'opposition
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosBangladesh