Plan du site

Les rapporteurs extrêmement préoccupés par des informations faisant état d'une exécution au Bélarus

communiqué de presse du 5 novembre 2014 - Conseil de l'Europe
Les rapporteurs de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur l'abolition de la peine de mort et sur la situation au Bélarus se sont déclarés extrêmement préoccupés par des informations faisant état de l'exécution d'Alyaksandr Hrunou au Bélarus, qui serait la troisième cette année.

Marietta Karamanli (France, SOC) et Andrea Rigoni (Italie, ADLE) ont déclaré : « La peine de mort n'est pas juste et elle constitue une violation indéniable des valeurs fondamentales du Conseil de l'Europe. La façon dont elle est appliquée au Bélarus est particulièrement cruelle. La mère de M. Hrunou n'aurait même pas été avertie à l'avance de l'exécution, elle aurait simplement reçu les habits de son fils par la poste. Ce n'est pas le bon signal à envoyer si le Bélarus souhaite instaurer des relations plus étroites avec l'Assemblée parlementaire »
Partager…

Données techniques

ID7745
Type de document (code)communique
TitreLes rapporteurs extrêmement préoccupés par des informations faisant état d'une exécution au Bélarus
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication5 novembre 2014
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsUne troisième exécution 2014 annoncée au Bélarus
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales
ZonegéosBélarus (Biélorussie)