Plan du site

Un juge statue que l'exécution d'un adolescent il y a 70 ans était injuste

dépêche de presse du 17 décembre 2014 - Associated Press - AP
Pays :
COLUMBIA, États-Unis - Un juge américain a statué, mercredi, que l'exécution d'un adolescent de 14 ans il y a plus de 70 ans, dans une ville ségrégationniste de la Caroline du Sud, témoignait d'une grande injustice.
George Stinney avait été arrêté et accusé du meurtre de deux jeunes filles blanches en 1944. Il avait été reconnu coupable au terme d'un procès d'un jour, condamné à la chaise électrique et exécuté en l'espace de trois mois, sans appel.

La rapidité du procès du plus jeune accusé soumis à la peine de mort aux États-Unis au 20e siècle est choquante et très injuste, a tranché la juge de circuit Carmen Mullen.

Le cas de Stinney est souvent cité par les activistes des droits civiques comme un exemple de discrimination systématique de la justice dans certains États du Sud, alors que les enquêteurs, les procureurs et des jurys étaient entièrement blancs.

Les deux jeunes filles, âgées de 7 et 11 ans, avaient été battues mortellement à la tête. Les enquêteurs avaient arrêté George Stinney, qui avait été aperçu avec les deux fillettes avant leur mort, alors qu'elles cueillaient des fleurs. Il a été séparé de ses parents et il aurait admis son crime plus tard, selon les autorités.

Les défenseurs de l'adolescent l'ont plutôt décrit comme frêle et peureux; prêt à avouer n'importe quel délit pour plaire aux enquêteurs. Il n'y aurait eu aucune preuve physique du crime, selon eux.

Les employés qui ont procédé à son exécution avaient d'ailleurs noté que les courroies de la chaise électrique étaient trop grandes pour le jeune homme et que les électrodes étaient trop grosses pour sa jambe.

En janvier dernier, la juge Mullen avait entendu plusieurs témoignages en lien avec la mort prématurée de George Stinney. La plupart des preuves sont disparues et presque tous les témoins sont décédés. La juge a pris quatre fois plus de temps que le procès de 1944 pour arriver à cette conclusion.

Le jugement de 29 pages a mentionné le cas des neuf adolescents de Scottsboro, en Alabama, en 1931, qui ont tous été condamnés pour avoir agressé sexuellement deux femmes blanches. Huit d'entre eux avaient été condamnés à mort. Les accusations avaient finalement été annulées avant que les adolescents soient reconduits dans le couloir de la mort.

Le jeune Stinney n'avait pas eu droit à un tel appel, a déploré la juge.

Elle a d'ailleurs précisé que son jugement ne pouvait s'appliquer aux autres familles dont les proches auraient subi de la discrimination.
Partager…

Données techniques

ID7837
Type de document (code)depeche
TitreUn juge statue que l'exécution d'un adolescent il y a 70 ans était injuste
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 décembre 2014
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe procès de George Stinney exécuté à l'âge de 14 ans aux Etats-Unis n'était pas équitable
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
CondamnésGeorge Stinney
Mots-clefsdiscrimination raciale + histoire + innocenté (après l'exécution) + jurisprudence + mineur + procédure
ZonegéosEtats-Unis