Plan du site

Le Pakistan exécute deux condamnés à mort impliqués dans une attaque contre le siège de l'armée

dépêche de presse du 19 décembre 2014 - Xinhua
Pays :
Thème :
ISLAMABAD, 19 décembre (Xinhua) -- Deux activistes, condamnés à la peine de mort pour des affaires en lien avec du terrorisme, ont été pendus tard vendredi dans une prison de la province du Pendjab, au Pakistan, deux jours après que le pays ait levé son moratoire de 2008 sur les exécutions, ont indiqué les autorités de la prison.

Aqi alias le "docteur Usman", un dirigeant de la branche au Pendjab du groupe Tehrik-e-Tliban Pakistan, ainsi que Arshad Mehmood, étaient à l'origine de l'attaque contre le siège de l'armée en octobre 2009.

Le "docteur Usman", un ancien employé de magasins de l'armée, était également à l'origine de l'attaque contre l'équipe de cricket du Sri Lanka à Lahore en mars 2009.

Mehmood était considéré comme étant partie prenante dans l'attaque contre l'ancien président Pervez Musharrar en décembre 2003. M. Musharraf était sorti indemne de l'attaque.

Le chef de l'armée pakistanaise, le général Raheel Sharif, a signé jeudi les condamnations à mort de six activistes reconnus coupables de l'attaque contre le siège de l'armée.

Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif avait annoncé mercredi la fin du moratoire de 2008 sur les exécutions au Pakistan.

La décision avait fait suite à l'attaque des talibans contre une école pour enfants de militaires qui avait tué 132 enfants et neuf membres du personnel.
Partager…

Données techniques

ID7852
Type de document (code)depeche
TitreLe Pakistan exécute deux condamnés à mort impliqués dans une attaque contre le siège de l'armée
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication19 décembre 2014
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsReprise des exécutions capitales au Pakistan
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + terrorisme
ZonegéosPakistan