Plan du site

Reprise des exécutions dans l'Oklahoma après huit mois de suspension

L'Oklahoma exécute Charles Warner, par injection létale.
Son exécution avait initialement été programmée le 29 avril 2014, le soir de l'exécution de Clayton Lockett qui a finalement duré 43 minutes dans d'apparentes souffrances ; de fait elle avait été reportée suite à l'exécution ratée.

Charles Warner est exécuté malgré un recours collectif devant la Cour suprême des Etats-Unis pour contester l'utilisation du midazolam dans la procédure d'injection létale.
Partager…

Données techniques

ID7967
Type de document (code)actu
TitreReprise des exécutions dans l'Oklahoma après huit mois de suspension
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication15 janvier 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsUn condamné exécuté par injection avec un produit non conforme, Etats-Unis: feu vert de la Cour suprême à une méthode d'exécution controversée, Etats-Unis: le sort de l'injection létale entre les mains de la Cour suprême, Suspension des exécutions au midazolam dans l'Oklahoma
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + exécution ratée (néanmoins le condamné est exécuté) + méthode d'exécution + produits - injection létale + reprise d'exécution
ZonegéosEtats-Unis + Oklahoma