Plan du site

L'Ohio remet à 2016 ses exécutions, pour trouver un nouveau produit létal

dépêche de presse du 31 janvier 2015 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
L'Etat américain de l'Ohio renonce à six exécutions prévues en 2015 pour trouver un nouveau produit létal. Avec celui actuellement utilisé, plusieurs condamnés ont succombé après une longue agonie.
L'Ohio a annoncé qu'il remettait à 2016 six exécutions qui étaient prévues cette année, ainsi qu'une autre prévue en début d'année prochaine, le temps de chercher un nouveau produit permettant une injection létale dans des conditions acceptables.

L'Ohio est l'un des trois Etats américains - avec l'Oklahoma et l'Arizona - où ont eu lieu l'an dernier des exécutions par injection létale utilisant un cocktail de trois produits dont le midazolam.

Ce barbiturique, non approuvé par les autorités sanitaires, remplace les produits habituels en raison du refus de vente de certains fournisseurs, notamment européens.

Dans les trois cas, les condamnés ont montré des signes de suffocation, d'étouffement et de souffrances avant de succomber entre 26 et 117 minutes plus tard.
Partager…

Données techniques

ID7972
Type de document (code)depeche
TitreL'Ohio remet à 2016 ses exécutions, pour trouver un nouveau produit létal
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication31 janvier 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Ohio suspend ses exécutions capitales : moratoire pour l'année 2015
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution ratée (néanmoins le condamné est exécuté) + méthode d'exécution + moratoire + produits - injection létale + sursis
ZonegéosEtats-Unis + Ohio