Plan du site

Pakistan. Nouveau rapport d'Amnesty International faisant état d'une hausse de l'intolérance religieuse

dépêche de presse du 25 février 2015 - Agence Fides
Pays :
Thème :
Islamabad (Agence Fides) – « En 2014, on a enregistré au Pakistan une augmentation de l'intolérance et de la discrimination pour des motifs religieux et ethniques, avec la complicité ou l'absence de prise de mesures visant à combattre ce phénomène de la part des autorités ». C'est ce qu'affirme le rapport 2014-2015 d'Amnesty International dédié à la situation des droits fondamentaux dans le monde. « Au Pakistan – indique le texte envoyé à Fides – les lois sur le blasphème ont continué à être liées aux violences des gardes privés. La police a été avertie d'un certain nombre d'agressions imminentes contre des personnes soupçonnées de blasphème mais elle n'a pas pris de mesures adaptées pour les protéger. Des musulmans chiites ont été tués dans le cadre d'attaques perpétrées par des groupes armés alors que les ahmadis et les chrétiens ont été pris pour cible ».

En Asie et dans le Pacifique, malgré certains développements positifs, « la tendance générale a été une régression à cause de l'impunité, d'une disparité continue de traitement et de violences à l'encontre des femmes, mais aussi du recours à la torture et de la pratique de la peine de mort. Sont également en cause la répression des libertés d'expression et de réunion, des pressions sur la société civile et des menaces à l'encontre des défenseurs des droits fondamentaux » affirme l'ONG.

« Différents pays de la région ont continué à infliger la peine de mort. En décembre, une attaque conduite par des talibans pakistanais contre l'école militaire de Peshawar a provoqué la mort de 149 personnes dont 134 enfants, constituant ainsi l'attentat terroriste le plus létal de l'histoire du Pakistan. Pour toute réponse, le gouvernement a révoqué le moratoire et a rapidement exécuté les condamnations à mort de sept hommes, déjà condamnés pour des crimes liés au terrorisme. Plus de 500 personnes sont en danger d'être ainsi mises à mort » note le Rapport, affirmant que « les attaques à motivation politique contre les journalistes ont connu, elles aussi, une augmentation préoccupante. Au Pakistan, au moins huit journalistes ont été tués en liaison directe avec leur travail, rendant le pays l'un des plus dangereux au monde pour ceux qui exercent cette profession ». Dans ce pays, remarque la note d'Amnesty, « la pratique des mariages forcés de mineurs, les délits d'honneur et les violences à l'encontre des femmes » se poursuivent.
Partager…

Données techniques

ID8041
Type de document (code)depeche
TitrePakistan. Nouveau rapport d'Amnesty International faisant état d'une hausse de l'intolérance religieuse
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication25 février 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence Fides (auteur), Amnesty International
Condamnés
Mots-clefscrime religieux (apostasie, blasphème,...) + exécution + terrorisme
ZonegéosPakistan