Plan du site

Le Texas exécute un homme condamné à mort pour le meurtre d'un policier

dépêche de presse du 15 avril 2015 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Manuel Garza Jr.
Le Texas, l'État américain qui exécute le plus, a mis à mort un meurtrier pour la sixième fois de l'année mercredi, après s'être réapprovisionné en produits d'injection létale, a-t-on appris auprès des autorités pénitentiaires.

Manuel Garza, 35 ans, a été déclaré mort par injection à 18h40 (23H40 GMT) dans la chambre d'exécution de Huntsville, a-t-on appris auprès de Jason Clark, porte-parole des prisons texanes.

Le prisonnier, au casier judiciaire chargé en larcins et cambriolages divers, avait 22 ans lorsqu'il a été condamné à mort pour le meurtre d'un policier, en février 2001, avec la propre arme de l'agent de police qui tentait de l'interpeller.

Il s'agit de la 13e exécution de l'année aux États-Unis, la sixième au Texas (sud) mais la première dans cet Etat avec un nouveau stock de pentobarbital, le barbiturique qu'il utilise à dose létale pour exécuter ses condamnés à mort.

Le Texas, responsable en moyenne de plus du tiers des exécutions du pays, a bien failli être contraint d'arrêter les injections létales, en raison d'un épuisement de ses stocks.

Comme d'autres États américains, le Texas fait face à une pénurie d'anesthésiants en raison du refus des pharmacies de les fournir à cette fin. C'est donc un fabricant anonyme qui a accepté de l'approvisionner.

«Le produit est du pentobarbital que nous avons acheté à un pharmacien qui a le droit de le préparer», a déclaré à l'AFP Jason Clark, peu avant l'exécution. «Avec cet achat, nous pourrons procéder aux exécutions programmées pour avril», a-t-il ajouté, en précisant que deux exécutions étaient programmées ce mois-ci et trois autres ultérieurement.

La question de l'approvisionnement en barbituriques est devenue un casse-tête pour les États qui pratiquent la peine de mort, au point que la Cour suprême se penchera sur la controverse fin avril, des Etats envisageant même d'abandonner la méthode d'exécution par injection au profit de la chaise électrique, le peloton d'exécution ou l'inhalation d'azote.
Partager…

Données techniques

ID8174
Type de document (code)depeche
TitreLe Texas exécute un homme condamné à mort pour le meurtre d'un policier
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication15 avril 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésManuel Garza Jr.
Mots-clefsexécution + produits - injection létale
ZonegéosEtats-Unis + Texas