Plan du site

Nouvelle condamnation à mort d'une homme politique prononcée par un tribunal spécial au Bangladesh pour des crimes datant de 1971

ACTU du 9 mai 2013
Pays :
Le "Tribunal international des crimes du Bangladesh", appelé "international" malgré l'absence de toute implication de l'ONU, condamne à mort Mohammad Kamaruzzaman, secrétaire général adjoint du parti radical Jamaat-e-Islami.

Il est condamné à mort pour son rôle dans le massacre de plus de 120 paysans dans le village de Sohagpur durant la lutte d'indépendance en 1971.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID8175
Type de document (code)actu
TitreNouvelle condamnation à mort d'une homme politique prononcée par un tribunal spécial au Bangladesh pour des crimes datant de 1971
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication9 mai 2013
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution de Mohammad Kamaruzzaman au Bangladesh, condamné à mort pour des crimes datant de 1971
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosBangladesh