Plan du site

L'Oklahoma autorise l'exécution capitale par inhalation d'azote

ACTU du 17 avril 2015
Pays :
La gouverneure de l'Oklahoma, Mary Fallin, signe la loi qui autorise à exécuter des condamnés à mort par inhalation d'azote.
Cette loi avait été adoptée par la Chambre des représentants le 3 mars puis par le Sénat le 9 avril.

C'est le premier Etat des Etats-Unis à autoriser cette méthode d'exécution. Elle pourra être utilisée si l'injection létale n'est pas possible, par exemple en raison d'un défaut d'approvisionnement des produits nécessaires ou si la Cour suprême la considère inconstitutionnelle. L'Oklahoma est en attente d'une décision de la Cour Suprême sur l'utilisation du midazolam dans les injections létales.

L'électrocution et le peloton d'exécution restent les méthodes d'exécution alternatives suivantes qui sont possibles en Oklahoma.
Partager…

Données techniques

ID8182
Type de document (code)actu
TitreL'Oklahoma autorise l'exécution capitale par inhalation d'azote
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 avril 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLa peine de mort revigorée dans trois Etats d'Amérique, Un référendum en Oklahoma inscrit la peine de mort dans la constitution, La peine de mort en 2015 aux Etats-Unis : 28 exécutions, Aux Etats-Unis, le casse-tête des médicaments de la mort, Nebraska : une rapporteure générale salue le vote du parlement visant à abolir la peine de mort, Le Nebraska en voie d'abolir la peine de mort
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
Condamnés
Mots-clefslégislation + méthode d'exécution
ZonegéosEtats-Unis + Oklahoma