Plan du site

Guinée : la peine de mort requise contre 15 personnes pour la mort de 8 membres d'une équipe anti-Ebola

dépêche de presse du 21 avril 2015 - Xinhua
Pays :
CONAKRY, 21 avril (Xinhua) -- Un procureur guinéen a requis la peine de mort contre 15 personnes accusées d'être responsables de la mort de membres d'une équipe anti-Ebola en septembre 2014, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Sur 26 prévenus qui ont comparu lundi dans le cadre des audiences foraines se déroulant à N'Zérékoré, dans le sud-est de la Guinée, le procureur général près de la Cour d'Appel de Kankan, William Fernandez, a retenu 15 dans les "liens de la culpabilité".

Quant aux chefs d'accusations retenus contre eux, on peut citer "l'assassinat, la complicité d'assassinat, l'association de malfaiteurs, les pillages, les coups et blessures volontaires et le vol".

Il reviendra à la Cour d'Assises de confirmer ou non ces charges.

Le 16 septembre 2014, huit membres d'une équipe chargée de sensibiliser la population sur la lutte contre Ebola dans le village Womey, près de N'Zerékoré, ont trouvé la mort lorsque des individus hostiles à l'opération de riposte contre la maladie attaquaient l'équipe. Le gouvernement guinéen avait promis de faire toute la lumière sur cette affaire.

Le village de Womey s'était vidé de ses habitants après le déploiement des forces de sécurité sur les lieux pour retrouver les auteurs des crimes.

La Guinée est l'un des pays ouest-africains les plus touchés par le virus Ebola, avec 3.128 cas confirmés dont 1.939 décès. En ce moment, on compte encore 35 cas dans les centres de traitement, dont 21 confirmés.
Partager…

Données techniques

ID8195
Type de document (code)depeche
TitreGuinée : la peine de mort requise contre 15 personnes pour la mort de 8 membres d'une équipe anti-Ebola
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication21 avril 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsGuinée : 11 personnes condamnées à la réclusion à perpétuité pour avoir tué des agents anti-Ebola
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsprocès
ZonegéosGuinée