Plan du site

Indonésie : le chef de l'ONU appelle le gouvernement à ne pas exécuter dix prisonniers

communiqué de presse du 26 avril 2015 - Organisation des Nations Unies
26 avril 2015 – Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé le gouvernement indonésien à ne pas procéder à l'exécution, comme cela a été annoncé, de dix prisonniers condamnés à mort pour des crimes présumés liés à la drogue.

« Selon le droit international, si la peine de mort doit être utilisé, elle ne doit l'être que pour les crimes les plus graves, à savoir ceux impliquant le meurtre intentionnel, et seulement avec des garanties appropriées. Les infractions liées à la drogue ne sont généralement pas considérées comme relevant de la catégorie des 'crimes les plus graves' », a rappelé le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse publiée samedi.

Rappelant que l'Organisation des Nations Unies est opposée à la peine de mort en toutes circonstances, le Secrétaire général a exhorté le Président Joko Widodo à envisager de toute urgence de déclarer un moratoire sur la peine capitale en Indonésie, avec pour perspective son abolition.
Partager…

Données techniques

ID8212
Type de document (code)communique
TitreIndonésie : le chef de l'ONU appelle le gouvernement à ne pas exécuter dix prisonniers
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 avril 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Indonésie exécute 8 condamnés à mort, dont 7 ressortissants étrangers, pour trafic de drogue, L'ONU dénonce l'exécution de condamnés à mort par l'Indonésie, Ban Ki-moon regrette profondément l'exécution de condamnés à mort par l'Indonésie, UE, France et Australie appellent l'Indonésie à ne pas procéder aux exécutions, Indonésie: neuf condamnés informés de leur exécution imminente, sursis pour un Français, Ban Ki-moon appelle l'Indonésie à ne pas exécuter les dix condamnés à mort
OrganisationsOrganisation des Nations Unies (auteur), Secrétaire général des Nations Unies
CondamnésSerge Atlaoui
Mots-clefsdrogue + réactions internationales + ressortissant étranger
ZonegéosAustralie + Brésil + France + Indonésie + Nigéria + Philippines