Plan du site

Après les exécutions, Canberra rappelle son ambassadeur en Indonésie

dépêche de presse du 29 avril 2015 - Reuters
Thème :
SYDNEY, 29 avril (Reuters) - Le Premier ministre australien,Tony Abbott, a annoncé mercredi qu'il rappelait l'ambassadeur d'Australie en poste à Djakarta, après l'exécution par l'Indonésie de deux ressortissants australiens qui avaient été condamnés à mort pour trafic de drogue.

L'exécution des deux Australiens, Myuran Sukumaran et Andrew Chan, a représenté un acte "cruel et inutile", a-t-il estimé.

Huit condamnés - sept étrangers et un Indonésien - ont été passés par les armes aux premières heures de mercredi pour trafic de drogue.

"Nous respectons la souveraineté de l'Indonésie mais nous déplorons ce qui a été fait, qui ne peut passer dans l'indifférence", a dit le Premier ministre aux journalistes à Canberra.

"Je tiens à souligner que la relation liant l'Australie et l'Indonésie est très importante, mais vient de pâtir de ce qui a eu lieu ces dernières heures", a-t-il ajouté.

La ministre des Affaires étrangères australienne, Julie Bishop, a précisé que l'ambassadeur d'Australie à Djakarta, Paul Gibson, regagnerait l'Australie à la fin de la semaine.
(Jane Wardell; Eric Faye pour le service français)
Partager…

Données techniques

ID8241
Type de document (code)depeche
TitreAprès les exécutions, Canberra rappelle son ambassadeur en Indonésie
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication29 avril 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Indonésie exécute 8 condamnés à mort, dont 7 ressortissants étrangers, pour trafic de drogue
OrganisationsReuters (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdrogue + exécution + gouvernement + réactions internationales + ressortissant étranger
ZonegéosAustralie + Indonésie