Plan du site

Le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe exhorte l'Indonésie à ne pas procéder aux exécutions

DC058(2015)
communiqué de presse du 28 avril 2015 - Conseil de l'Europe
Pays :
Strasbourg, 28.04.2015 - Thorbjørn Jagland, chef de l'Organisation européenne, qui compte 47 Etats membres, a exhorté l'Indonésie à ne pas envoyer les neuf personnes devant le peloton d'exécution, ce qui devrait avoir lieu ces prochains jours.

"La peine de mort est une terrible injustice, qui ne peut jamais être corrigée", a déclaré le Secrétaire Général.

"J'appelle instamment les autorités indonésiennes d'abord à s'abstenir de procéder à ces exécutions, puis à envisager d'annoncer un moratoire sur la peine capitale afin d'œuvrer pour l'abolition de ce châtiment."

Grâce à la Convention européenne des droits de l'homme, le Conseil de l'Europe a réussi à instaurer une zone exempte de la peine de mort, où vivent quelque 820 millions de personnes.
Partager…

Données techniques

ID8245
Type de document (code)communique
TitreLe Secrétaire Général du Conseil de l'Europe exhorte l'Indonésie à ne pas procéder aux exécutions
Description(non défini)
RéférenceDC058(2015)
Date de publication28 avril 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Indonésie exécute 8 condamnés à mort, dont 7 ressortissants étrangers, pour trafic de drogue
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
Condamnés
Mots-clefsréactions internationales
ZonegéosIndonésie