Plan du site

Egypte : l'ONU préoccupée par la condamnation à mort de l'ancien Président Morsi

communiqué de presse du 18 mai 2015 - Organisation des Nations Unies
Pays :
18 mai 2015 – Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé lundi sa préoccupation concernant la condamnation à mort en Egypte de l'ancien Président Mohamed Morsi et de 105 autres personnes.

Le chef de l'ONU « réaffirme la position des Nations Unies contre la peine capitale », a dit son porte-parole adjoint, Farhan Haq, lors d'un point de presse à New York.

« Le Secrétaire général comprend que le verdict fait encore l'objet d'une procédure d'appel. Il continuera à surveiller de très près la procédure », a-t-il ajouté. « Le Secrétaire général souligne combien il est important que toutes les parties prennent des mesures pour promouvoir, et éviter celles qui peuvent fragiliser davantage, la paix, la stabilité et l'état de droit dans la région ».

Selon la presse, l'ancien Président Morsi, déjà condamné à vingt ans de prison en avril pour incitation au meurtre, a été condamné à mort, samedi 16 mai, pour des évasions de prison et des violences visant la police lors du soulèvement de 2011. Une centaine d'autres accusés, dont des dirigeants éminents de sa confrérie des Frères musulmans, ont également été condamnés à la peine capitale.
Partager…

Données techniques

ID8293
Type de document (code)communique
TitreEgypte : l'ONU préoccupée par la condamnation à mort de l'ancien Président Morsi
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication18 mai 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsBan inquiet de la peine de mort de Mohamed Morsi, Egypte : l'ONU préoccupée par la condamnation à mort de l'ancien Président Morsi, Plus de cent condamnations à mort en Egypte, dont celle de l'ancien président Mohamed Morsi
OrganisationsOrganisation des Nations Unies (auteur), Secrétaire général des Nations Unies
CondamnésMohamed Morsi
Mots-clefscondamnation à mort + condamnations en masse + réactions internationales
ZonegéosEgypte