Plan du site

Merkel interpellée sur le bilan des droits de l'Homme du président égyptien

dépêche de presse du 1 juin 2015 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Cinq ONG internationales, dont Human Rights Watch et Amnesty, ont interpellé lundi la chancelière allemande Angela Merkel sur la "grave crise des droits de l'Homme" en Egypte, à la veille d'une visite à Berlin du président Abdel Fattah al-Sissi.

M. Sissi, l'ex-chef de l'armée qui a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013 et lancé une répression sanglante contre ses partisans, doit rencontrer mercredi Mme Merkel.

"Le gouvernement dirigé par le président Sissi supervise la crise des droits de l'Homme la plus grave qu'ait connue l'Egypte depuis des décennies", accuse la lettre ouverte envoyée par les cinq organisations de défense des droits de l'Homme à la chancelière allemande.

La lettre est signée par Amnesty international, Human Rights Watch, Front Line Defenders, le Réseau euro-méditerranéen des droits de l'Homme et l'Organisation mondiale contre la torture.

Elle appelle Mme Merkel à conditionner, lors de sa rencontre avec M. Sissi, "la nature et l'étendue" des relations bilatérales "aux mesures concrètes et rapides des autorités égyptiennes pour mettre un terme aux politiques qui violent systématiquement les obligations de l'Egypte" en matière des droits de l'Homme.

"L'Allemagne devrait continuer à geler le transfert d'armes et d'équipements qui pourraient être utilisés dans la répression, jusqu'à ce que les autorités égyptiennes mènent des enquêtes judiciaires impartiales dans la mort de centaines de manifestants tués par les forces de sécurité, et traduisent en justice les responsables", souligne la lettre.

Après l'éviction de M. Morsi, policiers et soldats ont tué des centaines de manifestants islamistes, tandis que des milliers d'autres ont été emprisonnés.

Des centaines des ses partisans ont par ailleurs été condamnés à mort dans des procès de masse expéditifs qualifiés par l'Onu de "sans précédent dans l'histoire récente" du monde.

M. Sissi est régulièrement accusé par les ONG d'avoir instauré un régime encore plus répressif que celui de l'ex-président Hosni Moubarak, renversé en 2011 par une révolte populaire, et de mener une lutte implacable contre toute opposition, islamiste mais aussi laïque.

Le président du Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, Norbert Lammert, a choisi d'annuler un rendez-vous initialement prévu avec M. Sissi lors de sa visite, après qu'un tribunal égyptien a condamné à mort M. Morsi pour son rôle dans des évasions de prison massives et des attaques contre la police en 2011.
Partager…

Données techniques

ID8340
Type de document (code)depeche
TitreMerkel interpellée sur le bilan des droits de l'Homme du président égyptien
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication1 juin 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsEgypte: la confirmation de la peine de mort pour Morsi reportée au 16 juin
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Amnesty International
CondamnésMohamed Morsi
Mots-clefscondamnation à mort + condamnations en masse + gouvernement + ONG + président + réactions internationales
ZonegéosAllemagne + Egypte