Plan du site

Moratoire relatif à la peine de mort au Kirghizistan

déclaration du 30 décembre 1998 - Union européenne
Pays :
DECLARATION DE LA PRESIDENCE AU NOM DE L'UNION EUROPEENNE
(Bruxelles, 30 décembre 1998)

L'Union européenne considère que l'abolition de la peine de mort contribue à l'accroissement de la dignité de la personne et du développement progressif des Droits de l'Homme.

Ayant comme objectif tenace l'abolition de la peine de mort, l'Union européenne accueille très favorablement le moratoire de deux ans relatif aux exécutions capitales annoncé par le président Akaev et entré en vigueur le 4 décembre dernier.

Cette décision, dont l'annonce est intervenue à l'occasion du Cinquantième anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme, est considérée par l'Union européenne comme un geste des autorités du Kirghizistan en faveur de la promotion des Droits de l'Homme.

La décision des autorités kirghizes constitue en effet un premier pas significatif sur la voie de l'abolition de la peine capitale.

L'Union européenne encourage les autorités du Kirghizistan à poursuivre leur engagement et leur efforts en vue d'aboutir à l'abolition de la peine de mort.
Partager…

Données techniques

ID843
Type de document (code)
TitreMoratoire relatif à la peine de mort au Kirghizistan
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication30 décembre 1998
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe Kirghizistan annonce un moratoire sur les exécutions capitales
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsmoratoire + président
ZonegéosKirghizistan